“Futurs Pluriels” : des étudiants auteurs

LogoF+Deux fois par mois, le cycle de conférences “Futurs Pluriels” créé en 2017 à SciencesPo en collaboration avec le magazine Usbek & Rica, invite des chercheurs, acteurs, penseurs et artistes à explorer une facette de nos futurs sous différents angles : approches du futur (nouvelles approches de la prospective, la science-fiction comme exercice de pensée, le design spéculatif…), sciences et technologies (la biologie synthétique, les neurosciences…), “futur de…” (la mobilité, l’espace, le corps, les médias…) et les “grandes visions” (l’effondrement, l’écomodernisme, le transhumanisme…).

Ces conférences ont également une visée pédagogique. Lors de chaque séance, un groupe d’étudiants du master “Innovation et transition numérique” ont la responsabilité de présenter à chaud un “rapport d’étonnement”, puis d’écrire un article qui paraîtra sur le site d’Usbek & Rica.

Les quatre premiers articles (2017) sont en ligne et méritent d’être lus.

La technologie annonce-t-elle l’âge d’or de l’anarchisme ?

Et si les activistes du futur s’emparaient des biotechnologies et luttaient contre le capitalisme à coup d’agents mutagènes et d’enzymes de sabotage ?
par Thibaut Cantet et Antoine Guerrini

“Dans la salle de conférence, la surprise est palpable lorsque l’intervenant présente son  New Weathermen Cookbook, composé dans la fidèle lignée de William Powell et de son controversé Anarchist Cookbook (« Livre de Cuisine Anarchiste »), publié en 1971. Y sont décrites, avec le plus de précision possible, des méthodes d’insurrection et « propagande par le fait » ainsi que des actions menées par la mystérieuse faction des New Weathermen. Leur arme de prédilection ? La biosynthèse…”
>> Lire la suite

Candy, ou le monde sans croissance

Si Voltaire avait vécu au début du XXIe siècle, qu’aurait-il écrit ?
par Félicie Labat et Yowa Muzadi

“Il y avait sur la planète Terre, une jeune femme nommée Candy, qui fut élevée dans l’abondance et la croissance. Candy était l’incarnation même de sa génération, une jeune citoyenne qui avait tout : un emploi bien rémunéré dans une grosse entreprise de Woyok (ville dont elle suivait attentivement le PIB, le PNB, le taux d’inflation et autres taux), une voiture flambant neuve, un appartement en banlieue, un chien, et une poubelle bien remplie, signe de l’abondance dans laquelle elle vivait…”
>> Lire la suite

2038 : la campagne française ressuscitée par le transport autonome

Le récit fictif du quotidien d’une Française en 2038
par Eugénie Senlis et Reihan Aprile

“La mobilité « à la demande » qui s’est imposée aux alentours de 2020 s’est nourrie des contraintes d’adaptabilité et de fluidité des citoyens, et a décloisonné les interactions entres villes et périphéries. Il semble que « le clivage métabolique » formé entre homme et nature par les économies capitalistiques et industrielles énoncé par Marx deux siècles plus tôt se résorbe, la grande ville segmentée dans ses fonctions est réorganisée autour d’activités plus circulaires, horizontales, et est moins dépendante d’intrants alimentaires par exemple. Car une partie de la population, à l’instar d’Océane, trouve son bonheur à la campagne, elle-même valorisée et pensée « sociale »…”
>> Lire la suite

« D’ici quelques années, tu pourras déguster de la viande bio de synthèse »

Un dialogue fictionnel autour d’une table
par Paul Colombat, Arthur Irrmann et Victor Pehuet

“Dans un restaurant de la capitale, X et Y passent leur commande. X est chercheur dans une start-up hébergée à La Paillasse. Ses travaux portent sur la génomique et la biologie de synthèse.
– Je ne sais pas toi, mais moi je ne me vois pas trop prendre de produits d’origine animale. J’essaye d’arrêter d’en consommer. Que ça soit pour l’empreinte écologique de l’élevage ou la souffrance animale, il vaudrait mieux que l’on n’en consomme plus.

– Bientôt, tu pourrais ne plus avoir à t’en préoccuper. Figure-toi que d’ici quelques années, tu pourras déguster de la viande biologique synthétique issue de laboratoires…”
>> Lire la suite

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s