OurLife21 : raconter le quotidien post-COP21

lahsenzahra_portrait_4d_880x320_v1Développé par l’association 4D, qui “construit un savoir et une expertise sur le développement durable et contribue à faire connaître ses enjeux“, le programme OurLife21 se présente comme “un outil permettant à chacun de visionner des quotidiens de familles en 2050, dans une société qui veut maîtriser sa consommation de ressources et ses impacts environnementaux.” Il s’agit ainsi de “simuler les effets de l’accord de Paris dans le quotidien des gens.

Continue reading

Et si l’automatisation totale était la solution plutôt que le problème ?

9781784786229-max_221-bd591fb9e6bc221e06d09c3f3a5ddf8e“Exigez l’automatisation totale ! Exigez le revenu universel de base ! Exigez le futur !”

L’automatisation croissante des tâches et des métiers, même intellectuels et relationnels, vous inquiète ? Dans Accélérer le futur – Post-travail & post-capitalisme (Cité du design & it, 2017 ; titre original : Inventing the Future, 2015), Nick Srnicek et Alex Williams vous proposent de changer de perspective : et si l’automatisation totale, délibérée, était le chemin vers la vraie émancipation, celle qui nous libèrerait du travail et par là-même, de toute forme d’exploitation ?

Continue reading

La finance (un peu) en fiction

hqdefault_liveDepuis 2 ans, l’association PopFinance conclut ses Rencontres du Crowdfuding en Méditerranée par une session “Finance fiction“.

“Finance-Fiction a la volonté de remettre au coeur du débat l’imagination dans le discours économique en intégrant des visions de possibles pour construire le réel de demain. Le format est dynamique en speech debout, similaire aux TED, où des invités éclectiques vont nous transporter à travers des thèmes aussi variés que la blockchain, la dette, la musique, la voile, la e-santé, la permaéconomie…” Patrick Le Camus, co-Fondateur de Popfinance

Continue reading

Prospective : l’avenir passe par la fiction

rtemagicc_aura_of_familiarity_cover_sml_01L’Institut pour le futur (IFTF, @iftf) n’en est pas à sa première tentative expérimentale dans le domaine de la prospective. Voilà quelque temps il avait ainsi participé à la création du jeu Superstruct. En 2013, l’Institut a décidé de recourir à la littérature. Dans le cadre de son projet sur l’Age de la matière connectée, afin de mieux explorer ce thème de recherche, il a commandé six nouvelles d’anticipation à des auteurs réputés (Bruce Sterling (Wikipédia, @bruces), Rudy Rucker (Wikipédia, @rudytheelder), Cory Doctorow (Wikipédia, @doctorow), Madeline Ashby(@madelineashby), Warren Ellis (fameux scénariste de comics, Wikipédia, @warrenellis) et Ramez Naam (Wikipédia, @ramez).

>> La suite de cet article de Rémi Sussan (2013) sur Internet Actu

Transitions singulières : imaginer les mondes d’après

Invité en “Keynote” de l’événement Future@SystemX, organisé le 14 mars 2017 par l’Institut de recherche technologique SystemX, j’ai tenté de formuler quelques pistes de travail mobilisant “l’imaginisation” des chercheurs et technologues.

Je tenterai prochainement d’en écrire le texte. Voici déjà la video et les supports :

“Les potentiels du temps” : rouvrir l’avenir ?

les-potentiels-du-temps-art-et-politique_camille-de-toledo_aliocha-imhoff_kantuta-quiros_chto_le-peuple-qui-manque-miniCamille de Toledo, Aliocha Imhoff et Kantuta Quiros publient ensemble un ouvrage stimulant, Les potentiels du temps – Art & politique (Manuella éditions, 2016). L’ambition n’est pas mince : face à “la culpabilité décrétée à l’égard de toute tentative de transformer le monde” (le XXe siècle a laissé des traces), “rouvrir l’avenir à des potentialités nouvelles.” Par quel chemin ? Celui de l’art, pensé non comme une échappatoire, mais comme un moyen d’explorer et d’expérimenter une infinité de transformations possibles.

Continue reading